Article

Un site Internet simple est plus engageant

Une étude américaine (lien ci-dessous) a démontré qu’il faut entre 17 et 50 millisecondes à un internaute pour juger l’esthétique d’une page web. Ce délai, très court, l’aide à se forger une opinion sur la qualité du site Internet et à être réceptif ou non quant à son contenu. La question est donc de savoir ce qui rend une page Internet plus engageante et attractive qu’une autre ?

Cet étude examine de manière expérimentale le rôle de la complexité visuelle en tant que facteurs de conception des sites Web, en formant les premières impressions des utilisateurs au moyen de deux études. Dans la première étude, 119 captures d’écran de sites Web réels ont été évaluées. […] Dans l’ensemble, les sites Web à faible complexité visuelle étaient perçus comme très attrayants.

ai.google/research/pubs/pub38315

La faible complexité visuelle d’une page web est le premier facteur d’une bonne impression

La densité d’information, l’agencement des éléments et le nombre de couleurs vont définir la complexité d’une page. Au premier coup d’œil, nous devons comprendre la structure de la page. Une architecture habituelle nous rassure. Par exemple, la fiche descriptif d’un produit sur un site e-commerce doit ressembler à une fiche produit « classique » pour que nous puissions l’identifier comme telle.

Une page simple converti mieux qu’une page trop complexe

Un site vitrine ou e-commerce a pour objectif de communiquer une information ou vendre un produit / service. Nous ne surfons pas sur ce type de site Internet pour nous amuser. Ainsi, l’effort pour nous informer ou acheter doit être minime.

Il est très fréquent que nos clients nous demandent la création d’un site Internet hors norme pour se différencier. Ils veulent des animations, des images partout, des couleurs et une mise en page spéciale. Ce n’est pas la bonne solution !

Un site Internet bien structuré donnera de meilleur résultat qu’un site trop « tape à l’oeil » (cf article : Votre site Internet respecte-t-il vraiment les standards).

Pour simplifier une page, il faut :

Sur ce dernier point, l’homogénéité doit se vérifier sur l’ensemble du site Internet. La navigation et la structure des informations doivent être similaires d’une page à l’autre. Si un effort particulier peut être compréhensible pour que notre cerveau « analyse » l’architecture d’un site internet à la première visite, il devient décourageant sur plusieurs pages. Il faut harmoniser la navigation, les couleurs et la disposition des éléments sur l’ensemble du site Internet.

La vitesse d’affichage a un rôle dans l’expérience utilisateur.

La vitesse d’affichage d’un site Internet impacte le taux de conversion et influence le référencement naturel. La vitesse d’affichage et sa perception sont deux choses différentes. L’internaute doit avoir l’impression qu’il peut interagir immédiatement avec le contenu de la page même si celle-ci se charge encore. Techniquement, le contenu au dessus de la ligne de flottaison doit apparaître quasi instantanément.

Un site Internet simple améliore l’expérience de l’utilisateur et prolonge son temps de navigation. Néanmoins, il ne faut pas oublier d’autres caractéristiques tout aussi importantes : le contenu et les fonctionnalités.