Précisez les objectifs de votre site Internet avant de le créer

Rédigé par Julien Chaumont • Mis à jour le

Avant de démarrer le développement de votre site Internet, il est indispensable de clairement identifier vos besoins, votre cible, vos objectifs et vos contraintes. Il est important de définir les outils et les fonctionnalités adaptés à votre projet. Il faut également planifier une stratégie de communication et étudier les moyens mis en oeuvre pour assurer la sécurité et l'actualisation du site Internet.

La liste des sujets de réflexion est effectivement longue. Mais la réussite de votre projet Internet dépend de cette étude. Un déficit dans cette première étape de réflexion génère des situations plus difficile à rattraper.

Pour concevoir votre site Internet professionnel, vous allez sans doute passer par un prestataire qui va mettre en forme votre projet. Dans ce cas, deux possibilités :

  1. Élaborer un cahier des charges pour un développement sur-mesure.
  2. Choisir une solution clé en main pour un projet plus commun.

1. Élaboration du cahier des charges

Dans le cas d'un projet sur mesure, le cahier des charges est l'élément qui permet de clairement définir vos besoins et vos objectifs. Il doit être le plus précis possible et donner un maximum de détails. En général, un cahier des charges précise les objectifs de l'application, le public ciblé, le contenu à intégrer, les fonctionnalités désirées, le style de graphisme souhaité et les différentes informations concernant l'hébergement, le référencement, la maintenance. Il est également conseillé de clairement explicité la date à laquelle le projet doit être terminé.

Même s’il n’est pas obligatoire sur le plan juridique, ce document est vivement conseillé. En effet, le cahier des charges clarifie vos attentes et permet au prestataire de bien analyser vos besoins.

Le cahier des charges vous protège juridiquement !

En cas de conflit avec le prestataire, le cahier des charges permet de déterminer qu'elles étaient vos demandes. Même s'il n'est pas un document juridique, le cahier des charges a bien une valeur juridique surtout lorsqu'il est annexé au devis.

Le plus simple est de rédiger vous-même le cahier des charges. Cependant, la rédaction peut être externalisée. C'est ce que je conseille aux plus petites entreprises qui n'ont généralement pas les ressources humaines suffisantes. Dans ce cas, nous vous accompagnons dans la rédaction de votre cahier des charges et nous veillons à ce qu'il reflète vos besoins et contraintes. Nous étudions la faisabilité de votre projet et nous vous aidons à clarifier certains points.

Un bon cahier des charges fait entre 5 à 20 pages en fonction de la complexité du projet. Il doit commencer par une présentation de votre entreprise, de votre activité. Dans la seconde partie, il précise le type de projet ainsi que ses objectifs. Ensuite, il formule vos souhaits, notamment en termes de fonctionnalités. Il est utile d'y joindre quelques exemples à suivre ou à éviter. Enfin la dernière partie contient des informations sur le planning souhaité.

2. Choix d'une solution clé en main

Si votre projet est plus commun, nous vous orienterons sur une solution clé en main type e-vitrine ou e-commerce basée sur un CMS. Dans ce cas, un cahier des charges n'est pas nécessaire. Le projet peut même se construire au fur et à mesure. Les éléments existent déjà ! Il est donc possible d'exploiter des logiciels et infrastructures qui ont permis de construire des milliers de projets similaires au votre. 

En plus d'être plus rapide à mettre en place, elles sont moins onéreuses qu'un développement sur mesure. La page de vente de la solution vous donnera le descriptif complet de la prestation proposée et le devis la complétera. 

Si vous souhaitez avoir des conseils pour votre projet, je vous invite à nous contacter. Nous pourrons identifier la solution adaptée à celui-ci.