Femme au téléphone vintage

Comment démarrer votre activité de téléphone rose ?

Vous avez pour projet de démarrer votre activité de téléphone rose ? Voici les étapes à suivre et quelques conseils pour réussir cette activité via le web.

1. Préparer votre projet

Le secteur du plaisir est une valeur sûre et le téléphone rose a toujours de nombreux amateurs, principalement masculins. C’est donc une très bonne opportunité de démarrer votre activité dans ce domaine.

Tout d’abord, vous devez clarifier votre projet. Est-ce que vous voulez mettre en place un service de téléphone rose avec plusieurs hôtesses ? Ou, au contraire, souhaitez-vous démarrer un service de téléphone rose en solo ? Ce choix va vous permettre d’identifier la solution de paiement à privilégier.

Astuce : Si vous ne savez pas par où commencer, je peux vous accompagner dans la mise en place de votre site de téléphone rose. Dans ce cas, je vous invite à me contacter et à me préciser votre projet, je vous aiderai.

2. Choisir une solution de paiement

Auparavant, il était indispensable de disposer d’un numéro audiotel pour démarrer une activité de téléphone rose. Aujourd’hui, des hôtesses indépendantes proposent des prestations uniquement via carte bancaire.

Ainsi, en fonction de votre projet, vous avez deux possibilités :

1. Promouvoir un numéro audiotel surtaxé de téléphone rose. Vous avez sans doute déjà aperçu ces numéros commençant par 08 9X XX XX. En choisissant ce mode de paiement, vos clients appellent un numéro surtaxé et payent à la minute. Dans ce cas, il est nécessaire d’obtenir un numéro SVA auprès d’un opérateur. Il vous en coûtera un abonnement mensuel de 10 à 20€ HT et des frais d’aboutement.

2. Vendre vos services de téléphone rose par carte bancaire. Si vous souhaitez démarrer en solo, vous pouvez afficher un numéro non surtaxé puis inviter vos clients à régler par carte bancaire. Dans ce cas, il vous faut simplement une ligne téléphonique (fixe ou portable) et un compte auprès d’un service de paiement en ligne. Ces derniers prélèvent juste une commission sur vos ventes (entre 1,4% et 3,4%).


Je recommande le numéro audiotel pour un projet de création d’une ligne rose 24h/24 avec plusieurs hôtes ou hôtesses. Par contre, si vous souhaitez travailler en solo, privilégiez la carte bancaire. Vos gains seront directement liés à la méthode de paiement que vous allez choisir !

En audiotel, vous ne pouvez pas proposer un tarif supérieur à 0,80€/min. C’est le dernier palier possible (réforme SVA – 2010-0856 de l’ARCEP). Lorsque vous choisissez le palier à 0,80€/min, vous touchez entre 0,30€ et 0,41€/min. Ce montant varie suivant le contrat et les services que vous proposent votre opérateur.

Par carte bancaire, vous définissez vos forfaits. Par exemple, il est courant de proposer un forfait de 20 minutes pour 20€. Paypal, le système de paiement le plus connu, prend une commission de 3,4 % + 0,25€ par vente. Sur 20€, vous touchez donc 19,07€.

Vous l’avez compris, en termes de reversement, la carte bancaire est bien plus intéressante. C’est principalement pour cette raison que je recommande ce mode de paiement aux indépendant(e)s. Le numéro audiotel SVA est un outil à privilégier lorsque vous pouvez vendre beaucoup et à tout heure. C’est adapté à la mise en place d’un cabinet multi-hôtesses.

Femme avec son smartphone

3. Créer votre site de téléphone rose

Une fois votre projet défini, vous devez créer le site web de votre service de téléphone rose. Cela va permettre de lui donner vie et de le présenter à vos clients. Le minimum est d’avoir un nom de domaine et une page avec vos modules de paiement. Cependant, l’idéal est un site au contenu étoffé afin de favoriser votre référencement dans les moteurs de recherche.

4. Promouvoir votre service

Une fois votre site de téléphone rose prêt, il faut le faire connaitre. Si vous êtes passé par mes services, votre site sera indexé sur les principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo et Microsoft Bing) quelques jours après sa mise en ligne. Voici ensuite quelques recommandations :

  • Présenter votre service sur les sites de petites annonces coquines.
  • Diffusez des publications « softs » sur les réseaux sociaux.
  • Ajouter régulièrement du contenu sur votre site web.

En plus de vous apporter vos premiers clients, ces 3 actions vous aideront à améliorer le référencement naturel de votre site web. Privilégiez le contenu soft dans vos publications aussi bien sur votre site que sur les réseaux sociaux. Un bon référencement naturel passe par un contenu textuel de qualité, avec des mots-clés de longue traine.

Enfin, vous pouvez utiliser les plateformes publicitaires des moteurs de recherche et réseaux sociaux comme Google Ads et Facebook Ads.

5. Gérer votre activité

Si vous avez choisi de faire la promotion d’un numéro surtaxé, votre fournisseur audiotel vous expliquera son fonctionnement. Généralement le numéro qui vous est attribué s’accompagne d’un serveur vocal avec des redirections vers vos hôtes et hôtesses. Vous devez cibler une clientèle de masse et faire un maximum d’appels.

Au contraire, en indépendant(e), vous privilégiez le qualitatif. Si vous êtes passé par mes services, j’ai installé sur votre site de téléphone rose un module de paiement CB. Votre client choisit un forfait puis appelle le numéro indiqué sur votre page web. Vous recevez vos gains immédiatement sur le compte de votre service de paiement en ligne.

Que vous ayez un service de téléphone rose en solo ou avec plusieurs hôtesses, il est souvent utile d’établir un planning et de l’afficher sur votre site. Certains hébergeurs audiotel fournissent des modules que je peux intégrer à vos pages. Il est également possible d’animer votre site de téléphone rose avec des commentaires, un blog, une galerie d’images. Les possibilités sont nombreuses.


Pour résumer : En solo, privilégiez le qualitatif avec paiement par CB. Avec un numéro audiotel, assurez-vous d’avoir une équipe et/ou de travailler en synergie. Ne faites pas l’impasse sur votre site web de téléphone rose qui doit donner les informations nécessaires à vos clients tout en laissant une part à l’imaginaire et au fantasme.